Rapport d'activité 2016

Les temps forts de l'année 2016

Dates et chiffres-clés de l'année 2016

Nos axes de travail

Nos missions, nos actions, nos productions

Le Réseau et vous

Le réseau et les acteurs de la cancérologie : professionnels de santé, établissements, RCP, 3C et patients

Nos contributeurs

Liste des contributeurs aux productions du réseau et des stagiaires formés par territoire

Les établissements

Cartographie des 66 établissements du réseau

L’année 2016 a vu la poursuite de la mise en œuvre de notre PMS 2014-19 ; en particulier notre projet RESSOURCES et l’important travail mené par chacun des comités de pilotage sur les contenus et les formats des nouvelles thématiques mise en ligne.

Le redémarrage du projet de référentiels nationaux de pratiques qui a fait l’objet d’un nouvel appel à candidature de l’INCa a donné l’occasion à notre réseau de s’impliquer avec des sociétés savantes dans les dossiers de réponses pour plusieurs localisations et spécialités ; le Réseau garde ainsi une place de RRC de référence dans cette activité.

En 2016 aussi, la mission « rémunération RCP des praticiens libéraux » déléguée par notre ARS s’est poursuivie et concernant nos formations, le projet de labélisation dans le DPC de celles destinées aux médecins a été réalisé (après celles obtenues déjà pour les formations destinées pharmaciens et paramédicaux).

Nous avons poursuivi nos travaux de rapprochements des réseaux Rhône-Alpes et Auvergne en lien avec l’agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes.

Nous continuons de participer très activement aux travaux de la DGOS et de l’INCa concernant la clarification des missions des RRC et 3C qui ont abouti à la publication du rapport INCa sur les missions des RRC ; mais nous sommes toujours en attente de l’instruction qui précise les moyens et les modalités de mise en place des délégations territoriales.

Pour l’année 2017, les démarches de rapprochement en vue du futur RRC en AURA vont se poursuivre avec la mise en place annoncée d’une mission d’accompagnement juridique par notre ARS (cabinet Lefebvre–Lyon) et d’une réflexion sur l’évaluation des 3C en place, comme contribution à celle sur les futures délégations territoriales.

Nous allons poursuivre la mise en ligne progressive de plusieurs thématiques de la plateforme Ressources dont celles de « premier recours et cancer » destinée aux professionnels libéraux (médecins traitants, pharmaciens d’officine et paramédicaux en ville).

Nous souhaitons aussi contribuer activement aux travaux du PRS/volet maladies chroniques-cancer afin de définir les besoins d’accompagnements par le RRC, nécessaires aux professionnels de la cancérologie et à nos établissements adhérents.

La poursuite de la collaboration avec les équipes de coordinations en vue de l’évolution des dispositifs AJA, UCOG… et la participation et/ou le copilotage avec les sociétés savantes de recommandations nationales ou référentiels nationaux seront aussi des actions importantes cette année.

Le 4e trimestre 2017 verra la mise en place du comité local d’organisation (CLO) du congrès national des réseaux de cancérologie (CNRC) que nous organisons en 2018 et le démarrage des travaux du Conseil Scientifique et du CLO pour définir un programme que nous souhaitons participatif et ambitieux.

 

 

 

Pr François-Noël GILLY,
Président du RESC-RA