Professionnels de santé

Evaluation des pratiques : cancers de l'ovaire


Plusieurs points ont été discutés dans le cadre de l’évaluation des pratiques de prise en charge du cancer de l’ovaire

  • Autour de la prise en charge initiale : quels sont les délais et la qualité de la prise en charge ? Y a-t-il une homogénéité de prise en charge dans la région ?
  • Autour des RCP : quel est le taux de patients qui bénéficient d’une RCP pré-thérapeutique ?
  • Autour de la chirurgie : quelle est la qualité de la chirurgie (initiale ou intervallaire) ? Quel est le taux d’exhaustivité des comptes rendus opératoires ? Quels sont les critères de résécabilité ? Evaluation de la morbidité chirurgicale ?

Le Copil propose de s’orienter sur les points suivants comme champs d’évaluation :

  • Evaluation du pourcentage de patients qui bénéficient d’une RCP pré-thérapeutique. Quel est le positionnement de la RCP par rapport à la chirurgie de résection ?
  • Evaluation du pourcentage de praticiens qui appliquent les recommandations pour la chirurgie initiale (chirurgie R0).
  • Quel est le taux de chirurgie intervallaire ?

Etude rétrospective interrégionale (Rhône-Alpes et Auvergne) sur l’année 2012

 

Etat d'avancement du projet en février 2014

Au cours du premier semestre 2013, le Réseau a dû faire face à des retards notables, liés principalement aux procédures administratives. Une demande d’autorisation auprès de la CNIL a été engagée et contrairement à ce que nous avions pensé initialement (au regard des actions d’évaluation entreprises par l’INCa), il nous a également été demandé d’obtenir une autorisation de la part du CCTIRS (Comité Consultatif sur le Traitement de l’Information en matière de Recherche dans le domaine de la Santé). Les commissions de ces organismes ne se réunissant qu’une fois par mois, les démarches administratives, indispensables avant tout démarrage de nos actions d’évaluation, se sont avérées très complexes.

Le CCTIRS a rendu un  avis favorable le 11/09/2013 et la CNIL a fait part de son autorisation le 30/01/2014.

La phase de recueil se déroulera du mois de mars au mois de juin. Le recueil sera effectué par des ARC (Attachés de Recherche Clinique) missionnés par le Réseau et l’organisation de la phase de recueil se fera en lien avec les 3C.
 

Etat d'avancement du projet en juin 2016

330 dossiers ont été consultés dans 47 établissements de la région Rhône-Alpes. La phase de recueil des données s’est effectuée de février à juin 2014. 271 dossiers ont finalement pu être évaluables. Ces patientes ont été prises en charge initialement pour : 34,1% dans un établissement privé ; 23,6% en CH ; 21,8% en CHU ; 11,8% en ESPIC et 8,7% en CRLCC. Le taux de chirurgie de debulking (chirurgie de réduction tumorale) est de 84,8% ; le taux de chirurgie sans résidu retrouvé est de 70%. Une chimiothérapie néoadjuvante a été réalisée dans 42% des cas.

La RCP a eu lieu avant la chirurgie de résection tumorale dans 51% des cas et une RCP post opératoire a été retrouvée dans 68% des cas. 70% des patientes ont reçu une chimiothérapie après la chirurgie. La survie sans progression est de 18 mois pour les stades avancés. La qualité de la chirurgie a une valeur pronostique sur la survie sans progression : 24,3 mois versus 15,3 mois si un résidu tumoral persiste. La présence de la RCP  est en lien avec la qualité de la prise en charge notamment sur la chirurgie : 65,3% chirurgie sans résidu versus 57,6% en l’absence de RCP ; ainsi que sur la conformité de la chimiothérapie adjuvante par rapport aux référentiels. Cette étude a permis de faire un état des lieux exhaustif de la prise en charge des patientes présentant un cancer de l’ovaire au sein d’une région en prenant en compte des critères cliniques tumoraux et des critères organisationnels et de pratique médicale. Une hétérogénéité des pratiques ressort laissant penser que les facteurs propres aux patientes (âge, comorbidité, distance …) sont également en prendre en compte.

La publication d’un article est en cours.

 

Membres du Copil : Dr. N. BAKRIN, Dr. H. BARLETTA, Dr D. BENAYOUN, Dr. N. BOSSARD, Mlle A. CHARRETON, Pr. J. DAUPLAT, Mlle X. DELOLME, Dr. P. DE SAINT HILAIRE, Pr. M. DEVOUASSOUX, Dr. F. FARSI, Dr. P. GABELLE, Dr. O. GLEHEN, Mme H. LABROSSE-CANAT, Dr. P. MEEUS, Dr P. METRAL, Dr. M-A. MOURET-REYNIER, Pr. F. PENAULT-LLORCA, Dr. C. POMEL, Dr. J. PROVENCAL, Dr. I. RAY-COQUARD, M. F. SUBTIL, Dr. J-D. TIGAUD, Dr. I. VAN PRAAGH.